• Ejaculation trop rapide avant penetration
  • Back
 by 

L’éjaculation précoce touche environ un tiers des hommes et reste un sujet tabou dont ils évitent d’en parler. Environ 20% de ces hommes consulte un sexologue ou un médecin. Le reste des hommes connaissent une vie sexuelle insatisfaisante et misérable pensant qu’ils ne pourront jamais trouver une solution à leur problème d’éjaculation précoce.

Le réflexe éjaculatoire

L’éjaculation précoce est considérée par les spécialistes comme un phénomène réversible. Il ne s’agit pas d’un dysfonctionnement physique mais surtout d’une instabilité émotionnelle. Les hommes qui souffrent d’éjaculation précoce gèrent mal leur excitation et ne souffrent en aucun cas d’une maladie.

La peur de l’échec pousse ces hommes trop rapidement à l’acte ce qui ne fait que renouveler leur déception à chaque fois. Les sexologues affirment que la focalisation sur la pénétration augmente considérablement l’excitation des hommes. Ils mettent l’accent sur la phase des préliminaires, susceptible de graduer l’excitation, et éviter de confronter l’homme à un flux massif d’émotions auquel il ne peut résister.

Les solutions contre l’éjaculation précoce

Il existe heureusement pour l’homme plusieurs méthodes et traitements qui lui permettent de mieux gérer son réflexe éjaculatoire. Chaque traitement peut avoir des inconvénients et des désagréments d’usage, à vous de faire le choix de celui qui s’adapte le mieux à votre style de vie.

Les médicaments : ce sont essentiellement des antidépresseurs qui visent à ralentir l’éjaculation. Les effets secondaires sont multiples et cette solution ne traite pas les causes du problème, mais seulement les symptômes. Dès l’arrêt de prise de médicament l’éjaculation précoce réapparaît.

L’activité sportive : certains chercheurs affirment que l’éjaculation précoce est due à une mauvaise circulation de sang. Avoir une activité de sport régulière, aide le corps à se débarrasser des toxines et à se ressourcer. Dans certains cas d’éjaculation précoce, le sport ne suffit pas, une thérapie doit être engagée.

Les exercices : Ils sont à pratiquer seul puis en couple. Les experts visent à contrôler la phase d’excitation qui précède l’éjaculation. En effet, les chercheurs pensent qu’apprendre à maitriser son excitation peut grandement aider à gérer le moment de son éjaculation. Des guides pratiques existent qui détaillent ce genre d’exercice. Les résultats de ces exercices ne sont garantis que partiellement.

La solution naturelle : un traitement est disponible sur le marché à base de plantes naturelles. Cette méthode agit sur les causes du problème et non seulement les symptômes. A travers le renforcement de la sérotonine dans l’organisme, l’homme devient peu à peu capable de gérer ses émotions et réciproquement son éjaculation. La circulation du sang est aussi renforcée grâce à ce traitement, ce qui permet le bon fonctionnement de l’appareil génital masculin.

L’absence d’effets secondaires dans ce traitement, fait de lui la meilleure solution à adopter en cas d’éjaculation précoce. Des milliers d’hommes dans le monde ont pu maitriser le flux d’émotions et de plaisir durant le rapport sexuel. Ils peuvent désormais avoir des rapports sexuels longs, permettant à leurs partenaires d’atteindre l’orgasme.

En savoir plus sur le sujet : http://www.herbosafe.com/premastop.php

Leave your comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *